Le Syndrôme du Caméléon | Quésaco ?

par | mardi 03 janvier 2023 | Article

C’est quoi le syndrôme du caméléon chez les HP ?

Le reptile qui donne son nom au syndrome du caméléon est connu de tous pour sa grande capacité de camouflage et d’adaptation à son milieu. Si dans une nature flamboyante, il est presque impossible de repérer un caméléon, il va aussi être compliqué d’identifier une personne concernée par ce syndrôme. De manière généralement inconsciente, celle-ci va se fondre dans la masse et va s’intégrer plus facilement, mais pas sans mal, à son environnement.

Au sommaire :

  1. Qu’appelle-t-on syndrôme du caméléon ?
  2. Qu’est-ce que je risque si je continue à l’alimenter ?
  3. Comment se sort-on de ce syndrôme ?

Qu’appelle-t-on syndrôme du caméléon ?

Le syndrome du Caméléon est une suradaptation aux autres et au monde, qui implique par survie psychique la mise en place d’un faux-self ou encore d’une personnalité de façade. Les personnes concernées peuvent alors utiliser ce masque social pour modifier leur vocabulaire, leur gestuelle, leur identité, leurs émotions et même leurs comportements. 

Qu’elle soit consciente ou inconsciente, cette suradaptation peut leur faire complètement oublier leurs propres besoins, leurs désirs et voire qui ils sont réellement. Ce syndrome affecterait plus particulièrement les personnes hypersensibles, les personnes autistes et les femmes

Le HP, va alors utiliser ses capacités pour se cacher, se fondre dans la masse par peur du jugement ou du rejet. Il va mettre un mouchoir sur ses rêves et éventuellement faire des compromis sur ses valeurs. De par son intelligence, il va très naturellement savoir quel rôle endosser pour être accepté.

Ce mécanisme d’adaptation est normal puisque nous vivons en société. Nous sommes, en effet, chaque jour confrontés à de nouveaux environnements auxquels nous devons nous adapter. Il paraît alors logique d’utiliser des « parades » pour mieux vivre des situations que nous estimons être inconfortables. Le syndrôme du caméléon devient, toutefois, problématique lorsque cela devient de la suradaptation. Cette stratégie devient alors des habitudes conscientes ou inconscientes et nous éloignent de qui nous sommes réellement.

Qu’est-ce que je risque si je continue à l’alimenter ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le risque de nourrir le syndrôme du caméléon est de perdre sa propre identité. Utiliser constamment des stratégies de camouflage peut également devenir épuisant. Se conformer coûte que coûte, masquer ses différences, ne pas savoir dire non, tous ces mécanismes peuvent fortement impacter l’estime de soi. Sur le long terme, d’autres risques peuvent également se profiler :

  • burn-out, épuisement
  • dépression
  • risque d’être utilisé, manipulé voire harcelé

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, en se suradaptant, les différences ne vont pas diminuer. Au contraire, elles vont nourrir le sentiment de décalage. Elles vont également demander plus d'énergie pour maintenir un faux self “convaincant ».

Comment se sort-on de ce syndrôme ?

La principale source du syndrôme du Caméléon est le besoin d’être aimé combiné à un manque d’estime de soi. Ce qui pousse à chercher constamment l’approbation des autres, incite à s’intégrer dans un groupe coûte que coûte et à revêtir un masque par peur du jugement.

Travailler ses besoins

En travaillant sur ses besoins, ses limites, ses valeurs et sur soi de manière générale, il est possible de sortir de ce mécanisme. La clé est d’aller à sa rencontre, comprendre son fonctionnement, l’accepter et prendre enfin sa place dans le monde. Finalement, cela revient à ne pas essayer d’entrer dans un moule. L'objectif est plutôt de se créer une place qui nous correspond et donc qui ne nécessite plus de faire des sacrifices.

Être authentique

Il est donc question ici de : 

  • Se donner la permission d’être encore plus pleinement soi-même dans certains contextes choisis et bienveillants. 
  • D’être indulgent avec soi
  • Se faire aider si le besoin se fait ressentir. 
  • Gagner en authenticité et se libérer du regard des autres.

Lorsque l’on entame un processus de transformation comme celui-ci, la nécessité de se créer un environnement bienveillant devient cruciale. C’est, en effet, sur ce socle que va reposer tout le travail de reconnexion à soi. 

De la même manière, il est primordial de ne pas sauter les étapes. Avant d’enlever son masque social, il est important de se sentir en sécurité. De la même manière, il est conseillé d’y aller progressivement au risque que le travail soit contre productif.

Au quotidien, le syndrome du caméléon peut sembler pratique, car avoir la capacité de s’adapter à de multiples situations implique de grandes chances de réussite. Toutefois, dès lors que cette tendance s’associe à un fort désir de s’intégrer ou d’être apprécié, ce n’est plus de l’adaptation mais bien de la suradaptation. Or la suradaptation, c’est comme mettre un mouchoir sur ces rêves. Pour sortir du syndrome du Caméléon et se réapproprier sa vie, ses besoins et ses envies, le coaching est un outil qui peut grandement aider. Il peut produire des effets rapides avec des exercices et des outils adaptés et spécifiques aux HP. Pour en savoir plus, découvrez ce que je propose juste ici.

Continuer la lecture...

HPI et Bonheur | 2 Antonymes ?

HPI et Bonheur | 2 Antonymes ?

Peut-on être HP ET heureux ? Vous avez sûrement déjà entendu cette réplique au moins une fois : être HP et heureux, c’est mission impossible ! Ce que cela ne dit pas, en revanche, c’est ce qui se cache derrière. On y retrouve en réalité plusieurs questions : comment...

Profil Complexe ou Laminaire | Lequel me Correspond ?

Profil Complexe ou Laminaire | Lequel me Correspond ?

Quelles sont les différences entre profil complexe et laminaire ? ✨ Les connaissances sur la douance ont évolué. Si autrefois, on définissait une personne HP comme quelqu’un ayant un QI homogène, une tendance à s’ennuyer à l’école ou encore ayant réussi brillamment...

HPE, HQE vs Hypersensibilité émotionnelle et Hyperémotivité

HPE, HQE vs Hypersensibilité émotionnelle et Hyperémotivité

Quelles sont les différences entre HPE, HQE, haute sensibilité émotionnelle et Hyperémotivité ? Lorsque l’on parle d’émotions et notamment d’émotions intenses, plusieurs notions sont utilisées : haut potentiel émotionnel, haut quotient émotionnel,...

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscris-toi pour recevoir du contenu exclusif sur le haut potentiel

De belles choses arrivent à ceux qui s'inscrivent à notre newsletter 😊

Félicitations, tu es inscrit !